La recette du gâteau mollet

Le gâteau mollet est une spécialité ardennaise. Autrefois brioche incontournable de toutes les fêtes, il est aujourd’hui le plus souvent servi avec le café. Son nom, mollet, signifie qu’il doit être onctueux et souple, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur : il ne faut surtout pas que la croûte soit dure ; elle doit au contraire s’enfoncer légèrement sous la pression du doigt.

Ingrédients du gâteau mollet pour 6 personnes : 200 grammes de farine ; 170 grammes de beurre molli ; 1/2 verre de lait tiède ; 3 œufs ; 20 grammes de levure de boulanger ; 1 cuillère à soupe de sucre fin ; 1 pincée de sel.

Matériel : un moule côtelé en terre vernissé (moule à Kouglof). Le moule en terre favorise la cuisson en diffusant régulièrement la chaleur emmagasiné par la terre cuite.

Travailler la levure dans le lait tiède, puis laissez-la reposer quelques minutes. Mélanger la farine, les œufs entiers, le sucre et le sel, et battez de manière énergique. Ajouter progressivement au mélange le beurre fondu et continuez à bien le battre. Compléter par le lait additionné de levure. Battre longuement en formant des rubans en soulevant la pâte. Beurrer généreusement le moule et farinez-le. Verser la pâte. Laisser lever dans un endroit chaud, à couvert, pendant deux heures.

Préchauffer le four à 180°C (th. 6). Une fois la pâte levée, transporter avec précaution le moule jusqu’au four en le tenant à l’abri des courants d’air (pour ne pas la faire retomber). Faire cuire pendant 30 minutes. Démouler sur une assiette de présentation en retournant le moule.

Le gâteau mollet se déguste tiède ou froid. Au dessert, il s’accompagne très bien d’une boule de glace à la vanille ou d’une pêche melba. Il sera également parfaitement relevé par une coupe de champagne.

Laissez un commentaire


− 4 = null

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>